Kéniéba : les populations agacées par les coupures d’électricité

0
1131

Devenue une habitude depuis quelques années, la ville de Kéniéba est marquée par des coupures d’électricité qui ne disent plus leur nom. Face à cette situation, la population est entre incompréhension et dénonciation .Elle pointe du doigt, Kama-SA de son « incapacité à assurer la fourniture correcte de l’électricité ».

«Les coupures d’électricité sont fréquentes ces temps-ci. Une fois qu’il y a une coupure d’électricité, notre sommeil est perturbé puisque c’est l’arrêt de toutes nos activités liées à l’électricité. Donc la satisfaction de la clientèle est tout à fait un problème chez nous » martèle Seydou Sissoko, commerçant au grand marché. Comme lui, M. Diakité dit Akim soudeur de son état s’agace à son tour ! «Il y a trop de coupures d’électricité, Kama.SA n’arrive plus à satisfaire ses clients. Une autre société de production d’électricité à Kéniéba, peut changer la donne pour que nous puissions vivre en paix, parce que nous sommes fatigués de ces coupures intempestives d’électricité ».
Pour cet électricien qui a souhaité gardé son anonymat, il dit «ne pas comprendre qu’avec tous ces groupes électrogènes à notre disposition, comme celui donné par Rand Gold, la société d’énergie Kama.SA, n’arrive pas à couvrir les besoins de la population en électricité. » selon lui, « les autres cercles de Kayes, qui n’ont pas les mêmes atouts économique à l’instar de kita, ne connaissent pas les coupures d’électricité intempestives servit par EDM-SA ». C’est inadmissible ! Avec toutes ces potentialités dont elle dispose, Kama. SA devrait pouvoir satisfaire les besoins de la population en électricité » conclut-il.
Le promoteur d’un cybercafé de la ville pense que « Kama-SA doit revoir, sa gestion et prendre des mesures adéquates pour pallier ces coupures d’électricité agaçantes » pour les uns et incompréhensibles pour les autres.

Mamadou Magassa (Les Faits Divers de Keniéba).

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP ! Entrez votre commentaire
Veuillez entrer votre nom ici