Kayes- Elections présidentielles 2018 : Les préparatifs vont bon train et Kayes est prêt pour le 29 juillet

0
1174

Comme le disait le président français  Emanuel Macron « une compétition est gagnée quand elle est bien préparée. ».

Pour réussir l’organisation des élections présidentielles dans la plus grande transparence  dont le premier tour du scrutin se jours dans quelques, l’Etat a déployé  de grands moyens tant financiers, logistiques et humains  en s’appuyant  sur l’administration civile pour la réussite et la transparente de ces élections présidentielles tant attendues par les populations du Mali.

Dans le souci de jouer pleinement son rôle d’informer les populations sur les différentes étapes des élections présidentielles et comprendre l’état d’évolution des préparatifs, notre équipe de reportage  s’est rendue au conseil de cercle de Kayes le mardi 17 juillet 2018 pour un entretien avec le préfet du cercle de Kayes, l’administrateur Civil Bernard Coulibaly qui  a expliqué en long et en large  le processus électoral  en cours au niveau du cercle de Kayes.

Comment se déroule le processus, les étapes, l’avancement du processus au niveau cercle… ont été les points abordés par le patron de la préfecture de Kayes.

Lors de cette rencontre, Bernard Coulibaly a fait savoir que la première étape de ce processus qui consistait à faire la révision ordinaire des listes électorales comme le demande  la loi électorale a été faite entre le 01 octobre et le 31 décembre.

« Nous avons procédé  à la révision ordinaire du  01 octobre au 31 décembre et   le but est d’assainir le fichier électoral en radiant les personnes décédées, valider les personnes qui ont l’âge de voter et les transferts  d’électeurs d’une localité à une autre ».

A la question de savoir comment s’est faite cette révision ordinaire et avec qui, le préfet du cercle de Kayes répond en ces termes « Ce travail de révision ordinaire, des commissions administratives composées des représentants de l’administration et de l’ensemble des partis politiques de la localité ont été créées dans chaque commune. Après avoir fini ce travail, les documents ont été transmis à la Direction Générale des Elections(DGE) pour le traitement. Donc en résumé, seule la commission est habilitée à radier, valider et transférer les électeurs. Sur demande des partis politiques en février, le Gouvernement s’est rendu compte qu’il ya un certain nombre d’électeurs qui ont l’âge de voter mais qui ne figurent pas sur les fichiers RAVEC hors ce sont ces fichiers RAVEC qui servent de fichier électoral. Cela s’appelle la révision exceptionnelle qui concernait ceux qui ont l’âge de voter et qui n’étaient pas inscrits sur la liste électorale » a  martelé Bernard Coulibaly.

Bernard Coulibaly a aussi annoncé ’’sur la base de la révision exceptionnelle et ordinaire, tous les préfets ont été convoqués à  Bamako pour la validation des bureaux de vote .Lors de cette rencontre, 730 bureaux de vote ont été validés  dans le cercle de Kayes et la commune urbaine de Kayes  disposera de  152 bureaux de vote. Ce travail a été fait avec la Direction Générale des Elections. »

Parlant de la transparence dans l’organisation au niveau du cercle, le préfet Bernard Coulibaly a levé toute doute ou suspicion  «depuis le commencement nous avons impliqué  tous les acteurs, particulièrement les partis politiques comme car la  loi électorale exige à ce que les partis politiques soient pleinement impliqués à toutes les étapes d’organisation. Les commissions ;  les sous-commissions sont majoritairement composées des partis politique » et de poursuivre ‘’ 40 sous-commissions ont été mises en place dans le cercle de Kayes, dont 10 sous-commissions dans la commune urbaine de Kayes ’’.

A la date du 17 juillet 2018, le taux de distribution des cartes d’électeur était t de 51,06%  dans le cercle de Kayes, un taux qui devrait évoluer à la date d’aujourd’hui.

Au niveau de la préparation tout semble  bien se dérouler. La liste des membres des bureaux de vote éligibles par l’administration est déjà disponible et il ne reste que celles des accesseurs et les délégués des partis politiques. Pour le soutien des candidatures, 52 formulaires ont été retirées au niveau du cercle de Kayes avant la proclamation définitive des 24 candidatures  retenues.

Sur les 10 arrondissements que compte le cercle de Kayes,  8 ont déjà reçu le matériel électoral en attendant les bulletins de vote avant le jour du scrutin.

Pour ceux qui ne pourront  pas retirer leur carte avant le premier tour, Bernard Coulibaly  laisse entendre « l’Etat a trouvé une solution pour  tous ceux qui ne pourrons pas le faire avant, devraient pouvoir  le faire le  jour même du scrutin quand on connait son bureau de vote et voter sur place , mais l’idéal est de retirer sa carte  avant la date indiquée pour les retraits avec ces 4 documents que sont  ( la carte d’identité, la carte  NINA, le  permis de conduire ou le passeport) .».

Le réseau de téléphonie mobile Orange  a décidé d’appuyer le gouvernement dans ses efforts pour permettre aux populations de connaitre leur bureau de vote en en envoyant le numéro de la  carte NINA au 36777 avoir toutes les informations concernant le bureau de vote .

Si beaucoup de choses ont été faites dans ces préparatifs, il faudra que chaque acteur s’y mêle pleinement pour une réussite totale « L’apaisement du climat électoral dépend du respect des principes » dixit le Préfet Bernard Coulibaly.

KayesKunafoni

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP ! Entrez votre commentaire
Veuillez entrer votre nom ici