Kayes-Nioro du Sahel : 4 morts et plusieurs blessés dans des affrontements à Dianjoumé

0
663
Une femme du village de Dianjoumé grièvement blessée lors de l'affrontement entre pro et anti-esclavage dans la nuit du 1 au 2 septembre dans ledit village situé dans le cercle de Nioro du Sahel

Ces affrontements qui ont opposé les pro et les anti-esclavagistes dans la nuit du 1 au 2 septembre 2020 dans le village de Dianjoumé (commune de Gogui) dans le cercle de Nioro du Sahel ont occasionné la mort d’au moins quatre personne  et plusieurs blessés. Selon l’Association Gambana qui lutte contre l’esclavage au Mali, « ces affrontements sont intervenus après un jugement à l’encontre de ceux qui exigent la pratique de l’esclavage en interdisant les anti-esclavagistes à cultiver dans leur champ. Mécontents de cette décision du juge, ils ont attaqué deux familles opposée à cette pratique. »

Sur les images publiées sur Facebook, on peut voir des personnes gravement blessées.Selon d’autres sources sur place, plusieurs personnes ont été interpellées dans le cadre de cette affaire.

Dans un communiqué publié sur sa page Facebook le 2 septembre, la Commission nationale des droits de l’homme(Cndh) a condamné ces actes de violences avant d’exprimer sa préoccupation face à la recrudescence des actes de violences liés aux pratiques de l’esclavage par ascendance dans la région de Kayes. Elle a par ailleurs invité, le gouvernement à tout entreprendre pour mettre fin à ces violences et recommandé aux autorités compétentes de poursuivre et traduire en justice les auteurs, co-auteurs et complices de ces abus des droits de l’homme.

De de 2018 à nos jours, la pratique de l’esclavage par ascendance a occasionné le déplacement de plus de 1000 personnes. Elles ont fui leur village par peur de représailles.

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP ! Entrez votre commentaire
Veuillez entrer votre nom ici