Kayes : un nouveau souffle pour la promotion de l’agro-écologie dans la région

0
253
Ouverture des travaux du forum sur la transition écologique à la délégation régionale de la chambre de commerce et d'industrie de Kayes ,le 4 mars 2020.

Depuis le mercredi 4 mars, les acteurs de la transition écologique sont réunis à la délégation régionale de la chambre de commerce et d’industrie de Kayes pour un forum de 3 jours autour du thème: « Animation territoriale & transition en Agro écologie : enjeux et défis ».
Les objectifs dudit forum sont entre autres l’état des lieux des dispositifs d’animation territoriale pour la diffusion des bonnes pratiques agricoles au Mali, le partage des expériences et les initiatives avec les différents acteurs dans le domaine agro-écologique, l’attribution de prix aux meilleurs acteurs de la promotion de l’agro écologie par catégorie, etc.


Les grandes thématiques sur lesquelles les acteurs de l’agro écologie se pencheront pendant ce forum sont : le foncier agricole, les politiques publiques, les semences locales, la transformation et la commercialisation puis la consommation des produits locaux.
« Les innovations organisationnelles en agriculture resteront lettre morte tant que les pouvoirs publics ne soutiennent pas les producteurs dans la mise en œuvre des dites innovations » a rappelé Mamadou Diallo, président du Réseau régional des horticulteurs de Kayes à l’ouverture des travaux.
Lors de cette cérémonie d’ouverture mercredi, le Directeur de Cabinet du gouverneur de Kayes, M.Meissa Fané a fait savoir : « Le Mali accorde une importante place dans le soutien à l’agriculture familiale occupant plus de 80 % de producteurs agricoles ». Selon M.Meissa Fané « cette agriculture familiale longtemps restée très peu dépendante des intrants chimiques, subi des convoitises de plus en plus forte de l’industrie chimique et du lobby du secteur agroalimentaire ». Nous restons convaincus, poursuit M. Fané, qu’une bonne politique agricole doit pouvoir concilier une production agricole abondante, des bonnes qualités nutritionnelles et sanitaires ainsi qu’un système de production qui préserve et protège l’environnement. La loi d’orientation agricole, la politique de développement agricole et la loi foncière agricole sont des instruments juridiques que l’Etat malien a promulgués pour le développement des pratiques agricoles maîtrisables des populations respectueuses de l’environnement, a-t-il martelé.
Durant ce forum organisé dans le cadre du programme Transition vers une agro écologie paysanne au service de la souveraineté alimentaire (TAPSA), les participants seront édifiés pour apporter un regard critique sur l’approche de l’animation promise par les partenaires du TAPSA afin de proposer des schémas élargis pour la promotion de l’agro écologie.
Pour rappel, le programme Transition vers une agro écologie paysanne au service de la souveraineté alimentaire(TAPSA) est porté par le CCFD-Terre Solidaire et près d’une trentaine de partenaires à travers le Monde. Chaque partenaire, porte un projet intégré au programme TAPSA Global qu’il met en œuvre sur son territoire d’intervention à l’instar du Réseau des horticulteurs de Kayes (RHK), porteur d’initiatives de promotion et de valorisation d’un modèle de développement agro écologique.

Michel Yao

 

 

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP ! Entrez votre commentaire
Veuillez entrer votre nom ici