Kayes : le RM…23, rencontre la presse pour faire l’état de lieu de activités réalisées et les perspectives en vue

0
107

C’est la salle de conférence de la section régionale de l’UNTM qui a abrité la conférence de presse du Regroupement des Mouvements, associations, syndicats et populations de la région de Kayes RM 23, le samedi 02 novembre 2019.
Né en prélude des actions du 23 août dernier, le  »RM 23 » est un mouvement de la société civile qui regroupe en son sein 29 mouvements, associations, syndicats, etc.
L’objectif du regroupement est selon son Président, M. Abdoulaye Coulibaly « de porter et défendre la voix des populations de Kayes auprès des plus hautes autorités pour le développement de la région ».
À travers, ce point de presse, le regroupement a fait part des différentes activités menées et celles en vue.
Le 23 août 2019, le regroupement et d’autres mouvements de la société civile de la région de Kayes et de Koulikoro s’étaient manifestés face à la vétusté des infrastructures routières ; et réclamaient le désenclavement avec la réhabilitation de la route Bamako Kayes Diboli, la reprise du train voyageurs et l’opérationnalisation de l’aéroport Dag-Dag de Kayes. Pour se faire entendre, les manifestants ont opté pour le blocage des routes.
Ce qui avait engendré des grosses pertes au niveau de l’économie nationale, chose qui a poussé le gouvernement à réagir à l’exemple du déplacement du Premier ministre dans la région et ses engagements à répondre aux besoins des populations.
Après avoir fait l’état des lieux de la situation, place fut donnée aux hommes de médias pour les questions d’éclaircissement

Quant à une possible rencontre avec le gouvernement, le président Coulibaly répond par la négative. Mais le regroupement est selon lui ‘’bien informé par le gouvernement des différentes étapes de l’exécution des travaux’’. Comme les rapports d’audit sur la reprise du chemin de fer, le chronogramme de redémarrage du train et l’évolution des travaux de bitumage de la route Kati Djidiéni et Kayes Sadiola, etc.
Est-ce que le regroupement a eu satisfaction après la visite du Premier ministre ?
Selon M. Coulibaly « par rapport à la rénovation de la route KatiDjidieni nous pouvons dire que nous sommes satisfaits, mais en ce qui concerne la reprise du train et l’opérationnalisation de l’aéroport Dag-Dag, le mouvement est resté sur sa faim »

S’agissant des perspectives, le mouvement entend maintenir la pression sur le gouvernement. C’est pourquoi M. Coulibaly a annoncé la tenue d’un sit-in le samedi 09 novembre 2019 à la gare ferroviaire de Kayes, pour dit-il ‘’informer les populations de Kayes sur tous les détails concernant le train voyageur et rappeler une fois de plus aux autorités la nécessité de faire face aux vrais problèmes de Kayes’’.
Pour rappel, les jours qui ont suivi le sit-in, une incompréhension s’était installée entre certains meneurs du mouvement, mais le président Coulibaly rassure que cela appartient à l’histoire et qu’ils sont en parfaite harmonie actuellement.

 

Sinsin Salomon Tienou

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP ! Entrez votre commentaire
Veuillez entrer votre nom ici