#OùEstMonÉtat : à Kayes, des services publics saccagés attendent d’être réhabilités

0
202
Plus d’une année après le saccage de la préfecture et du commissariat de police du 2e arrondissement de Kayes, à la suite du décès du jeune Seyba Tamboura, ces services attendent toujours d’être réhabilités.

Le 12 mai 2020, les populations kayesiennes se sont réveillées sous le choc. Un jeune motard, du nom de Seyba Tamboura, s’est fait tirer dessus par un policier qui n’était pas en service. Très vite, la nouvelle de son décès a fait le tour de la ville et des réseaux sociaux.

Écœurés et meurtries, la réaction de certains jeunes fut…Lire la suite sur Benbere.org

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP ! Entrez votre commentaire
Veuillez entrer votre nom ici