Mali: le gouvernement mandate le Haut Conseil islamique pour négocier avec Ag Ghaly et Kouffa

0
278
Iyad ag Ghali, leader d'Ansar Dine, le 7 août 2012 à Kidal. AFP PHOTO / ROMARIC OLLO HIEN

Les discussions de l’État malien avec les jihadistes du Groupe de soutien à l’islam et aux musulmans (GSIM), à l’échelle nationale, peuvent commencer. Des négociations avaient déjà cours au niveau local avec certains groupes de combattants liés à al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi). Et les autorités maliennes de transition avaient déjà exprimé à plusieurs reprises leur intention de passer à l’échelle supérieure. Cette mission vient très concrètement d’être confiée au Haut Conseil islamique (HCI) du Mali par le gouvernement de transition.

L’objectif affiché, c’est de mettre un terme au conflit qui endeuille le pays presque quotidiennement. Iyad Ag Ghaly, chef du Groupe de soutien à l’islam et aux musulmans (GSIM), lié à Aqmi, et Amadou Kouffa, qui dirige la katiba Macina, affiliée au GSIM, tels sont les…Lire la suite sur RFI

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP ! Entrez votre commentaire
Veuillez entrer votre nom ici