Kayes-Éducation : Les cours perturbés par la grève de 48H décrétée par l’AEEM

0
495

À peine commencée, l’école est mise en mal à Kayes  par des sorties d’élèves des classes et des mouvements de grèves des enseignants.

Après la grève de 216H soit 09 jours  des enseignants de la Coordination Régionale du Syndicat National de l’Education de Base de Kayes (CR-SYNEB/K) qui réclamaient le paiement immédiat de tous les arriérés de salaires des enseignants qui émargent sur fonds propre du conseil de cercle de Kayes et les appuis des collectivités pour les enseignants des ECOM, l’organisation de la session de mutation régionale pour les enseignants fonctionnaires de l’Etat, le paiement immédiat des rappels liés à la hiérarchisation, à l’intégration et à l’avancement et le reclassement des enseignants contractuels des collectivités territoriales, c’est autour des élèves à travers l’AEEM (coordination régionale) de monter au créneau pour exprimer son mécontentement sur « le retard des nouvelles orientations des nouveaux admis au DEF 2018.»

Depuis hier mercredi 24 octobre 2018, l’AEEM Kayes à l’instar de son  bureau national qui a décrété 48H de grève a fait sortir les élèves des écoles du second cycle, le lycée sans oublier ceux du professionnel.

« Ce n’est pas normal que certains élèves aient commencé les cours depuis bientôt un mois alors que les nouveaux admis au DEF attendent toujours à la maison pour des raisons même si nous ignorons ne soient valables. » a martelé un responsable de la coordination de l’AEEM Kayes.

Deux autres points de revendications de cette grève sont : la solidarité envers les promoteurs des écoles secondaires privées et le retard accusé pour les paiements de la bourse des étudiants.

L’école Malienne est dans l’impasse ces dernières années à cause des nombreux mouvements d’humeur.

Salomon Sinsin

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP ! Entrez votre commentaire
Veuillez entrer votre nom ici