L’ambiance musicale reprend timidement après le ramadan!

0
713

Durant  tout le  mois de ramadan, l’ambiance musicale avait baissé de rythme car dit-on « C’est un moment pour se rapprocher de Dieu et se faire pardonner ses péchés ».

Depuis la célébration  de cette fête musulmane le jeudi 14 juin 2018, les organisateurs de spectacles ont commencé leurs activités avec  des concerts le jour ou le lendemain de la fête  pour rassurer les mélomanes  et promouvoir les hits du moment avec des artistes locaux en vogue ou ceux connus au niveau national ou international.

La ville de Kayes est  reconnue  comme l’une des villes la plus prisée  en termes musicaux  avec des artistes comme Iba One et autres, essaie de maintenir cette vitrine  pour rehausser son image de leader en ambiance musicale.

Les concerts organisés çà et là attirent moins  les mélomanes kayesiens qui affichent   leur désintéressement  à ces soirées noctambules  qui ne font plus grouiller de monde au stade Abdoulaye Macoro Sissoko qui accueille  ces évènements.

« Quand on marque un arrêt la reprise est difficile, donc il faut s’attendre au meilleur comme au pire.» nous confit l’un des promoteurs de spectacles.

Un choix d’artistes ou mauvaises organisations ?

Le choix d’un artiste pour un organisateur de spectacles est important pour pouvoir attirer plus de fans à communier avec leurs  idoles  lors des  concerts. Parfois, les artistes choisis sont moins aimés et ne font pas l’affaire de tous. Certains sont mal vus à cause de leur comportement au sein de la vie sociétale. Le  clash entre artistes dans le rap malien en est l’une des causes des concerts qui  ne font pas le plein du stade.

« Moi j’aimais bien  les concerts, mais j’ai arrêté de participer parce que  le milieu m’inspire plus confiance.  Au lieu de chanter, ils (artistes) passent leur temps à  se critiquer et s’insulter à travers leurs chansons, donc j’ai trouvé que c’est plus sérieux de participer aux concerts surtout rap »  charge Ousmane Coulibaly.

Pour d’autres « les concerts n’attirent plus à cause des organisateurs qui font attendre les fans durant  des heures ceux-là même  qui payent des tickets  pour  regarder les artistes sur scène. L‘artiste monte souvent sur le podium  à 3h pour un concert prévu à 21H ».

Ailleurs dans les bars et maquis  l’ambiance est bonne à prendre, les femmes  et les hommes de nuit assurent et affichent la tranquillité, c’est la grande reprise. « Durant le ramadan, nos lieux sont moins visités car la plupart de nos clients étaient en jeûne»  a laissé entendre un manager de bar.

Même si les promoteurs des spectacles  de Kayes ont du mal à  conquérir leur public, certains fans souhaitent voir en concert à Kayes Iba Montana, l’artiste le plus polémique  actuellement au  Mali et frappé  depuis un certain temps par la non-autorisation de ses concerts pour  cause ‘’son message d’incitation à la  violence véhiculé auprès des jeunes’’ selon  un élu local de kayes.

Ce jeune artiste natif de Kayes malgré les interdictions qui le frappe a trouvé un canal  d’expression  à travers les réseaux sociaux en postant des vidéos dans lesquelles il tape souvent fort sur ses détracteurs.

Il ya de cela quelques mois, son concert a été annulé à Kayes  et certains jeunes et fans qui avaient tenté de manifester ont été vite dispersés par la police.

Quoi qu’il en soit, les promoteurs des spectacles kayesiens  ont du pain sous la planche  car les concerts attirent de moins en moins.

KayesKunafoni

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP ! Entrez votre commentaire
Veuillez entrer votre nom ici