Mali : un consortium d’investisseurs contrôlés par des Russes veut financer le projet d’or Sanankoro

0
331

Au Mali, Cora Gold a trouvé des bailleurs de fonds pour son projet d’or Sanankoro. Il s’agit d’un groupe d’investissement contrôlé par des compagnies russes. Elles acceptent de décaisser 21 millions $ si la société publie avant fin 2021 une étude de faisabilité définitive pour son projet.

La compagnie minière Cora Gold a conclu un protocole d’accord avec Lionhead Capital pour un financement à hauteur de 21 millions $, des travaux de construction de sa mine d’or Sanankoro, au Mali. La firme représente un consortium d’investisseurs constitué de Lion Ore Mining (rachetée par le russe Norilsk Nickel en 2007 pour 6,3 milliards $) et Mantra Resources (rachetée par le russe ROSATOM en 2010 pour 1,2 milliard de dollars australiens).

Selon les termes convenus, le consortium s’engage à débourser les 21 millions $, dont 6 millions $ de financement en fonds propres, 5 millions $ de prêts convertibles et 10 millions $ de financement par dette.

Pour obtenir les fonds, Cora Gold devra livrer avant fin 2021 une étude de faisabilité définitive portant sur une production annuelle minimum de 40 000 onces d’or sur 6 ans, ainsi qu’un taux de rentabilité interne de 60 %.

Il faut souligner que ce minimum est plus que réalisable pour Cora, car les données actuelles sont très encourageantes. Outre le prix de l’or qui se négocie depuis plusieurs mois entre 1 400 et 1 600 dollars l’once, l’étude exploratoire de Sanankoro a en effet démontré un fort potentiel, avec une production d’or moyenne de 45 000 onces et un taux de rentabilité interne de 84 %.

Le lien vers l’article sur Agence Ecofin

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP ! Entrez votre commentaire
Veuillez entrer votre nom ici