Terrorisme.En Afrique, la crise du coronavirus profite aux groupes djihadistes

0
347
Des soldats français engagés dans l’opération Barkhane, à Gao, au Mali, le 1er août 2019. PHOTO / REUTERS/ Benoit Tessier

Alors que de nombreux pays du continent ont mis en place des mesures de confinement, l’activité des groupes islamistes augmente, surtout au Sahel. En alimentant le mécontentent envers les gouvernements, la crise du coronavirus crée un terreau fertile pour le terrorisme, constate le quotidien italien Il Sole-24 Ore.

Si la pandémie semble avoir “refroidi” l’activité terroriste dans bon nombre de pays du globe, un continent fait exception. En effet, chiffres à l’appui, le quotidien économique Il Sole-24 Ore explique que, loin de s’arrêter, l’activité djihadiste en Afrique à l’heure du coronavirus …Lire la suite sur courrierinternational.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP ! Entrez votre commentaire
Veuillez entrer votre nom ici