Bamako-Législatives 2020 : en commune V, la plateforme Anw est en course

0
954

La campagne pour le premier tour des élections législatives prévues pour le 29 mars a débuté ce dimanche 8 mars. À cette occasion, la plateforme anw, avec à sa tête trois jeunes candidats, a lancé sa première campagne législative. L’objectif principal était de réunir la population de la commune V du district de Bamako autour d’un idéal sportif et de partager avec elle, ses quiétudes sur la gouvernance.
« Tous au cœur de l’action », t-elle est le slogan de la plateforme anw, qui a présenté une candidature d’un trio de jeunes de la commune V, avec à sa tête, Mahamadou Kouyaté.
Mahamadou Kouyaté, a lors de rassemblement mis l’accent sur les objectifs de ladite rencontre qui selon lui est de lancer un message à la jeunesse malienne. « Notre candidature est le fruit des actions que nous menons chaque jour » a fait savoir M.Kouyaté dit Moutou, avant d’inviter la jeunesse malienne à soutenir la plateforme anw pour dit-il « relever le défi ». Il a aussi souligné que son combat sera avant tout, celui du changement. Un changement par les jeunes, pour les jeunes, avec les jeunes : « Je demeure convaincu que l’avenir de notre nation repose sur nous les jeunes, ceci n’est pas un slogan, mais une réalité ».
Moutou promet de se battre pour les intérêts communs en matière d’éducation, de la santé, de l’assainissement, s’il parvenait à se faire élire pour représenter sa commune et toute la population du Mali à l’hémicycle.
Pour ce fait, le jeune candidat affirme avoir eu à le démontrer bien avant ces échéances électorales. Il a aussi affirmé que « 1000 jeunes seront formés dans la commune V pour qu’ils puissent former d’autres jeunes.
Nous jeunes, nous sommes prêts à être des acteurs afin de défendre les droits des citoyens. Nous allons nous battre pour améliorer les services sociaux de bases », a-t-il lancé.
Traore Naba, candidate de ladite plateforme, a pour sa part martelé que les femmes ont aussi leur mot à dire en politique ». Selon elle, « les femmes sont très exploitées sur certains facteurs. Depuis 1991, les femmes se mettent en dessous de la politique. La femme est aussi une famille et un foyer. Etre femme ne veut pas dire, qu’on ne peut pas faire de la politique », affirme Traoré Naba qui a mis l’accent sur les violences qu’endurent les femmes et appelée que cessent ces violences envers les femmes.
Parlant du rôle des jeunes, l’autre candidat Mamadou lamine Niangadou, a rappelé les actions que mènent les jeunes lors des joutes électoraux. « A chaque élection, les jeunes sont majoritairement motivés. Vu ce constat, nous nous sommes réunis pour former un seul groupe afin de postuler au nom de la jeunesse. Notre candidature est le fruit d’une collaboration qui se bat pour l’avenir de ce pays, qui est le Mali ».
Mise en place en novembre 2018, la plateforme anw compte à ce jour, 29 membres actifs. Le but est de rassembler des jeunes dynamiques et ambitieux pour choisir des représentants politiques visionnaires selon les initiateurs.

Kadiatou Coulibaly

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP ! Entrez votre commentaire
Veuillez entrer votre nom ici