Kayes: les échos du weekend!

0
749
Crédit📷:fama.ml.

Défense et sécurité : le « 20 janvier » dans toutes ses couleurs

Ce lundi 20 janvier 2020, l’armée malienne fête son 59e anniversaire. Fondée le 20 janvier 1961 par le père de l’indépendance Modibo Keita, cette fête est célébrée le 20 janvier de chaque année sur l’ensemble du territoire par des défilés militaires.

Lire aussi:Kayes ne dérogera pas à la tradition du 20 janvier

À Kayes, la cérémonie officielle se déroulera au camp militaire Mamadou Lamine Dramé. Les autorités administratives, politiques, coutumières, religieuses et la société civile sont attendues à cette réjouissance pour rendre un hommage aux FAMa engagés pour la défense de la patrie.

Education : les élèves ont marché pour réclamer leur droit à l’éducation

Les écoliers devant le gouvernorat le vendredi 17 janvier 2020 pour réclamer la reprise des cours

Depuis la rentrée des classes 2019-2020, les cours sont perturbées par un mouvement de grève des enseignants dans les écoles publiques. Pour demander la reprise des cours, les écoliers étaient dans la rue le vendredi 17 janvier 2020. Soutenus par l’Association des mères élèves(AME), ils ont tenu un sit-in devant le Gouvernorat pour exiger des plus hautes autorités de notre pays, leur droit à l’éducation. Dans certaines écoles privées, des enseignants et des élèves ont été pris en partie par des groupuscules d’élèves surexcités qui demandaient l’arrêt des cours dans ces établissements privées comme au Lycée Boubou Sow à Bencounda. À Kéniéba, les élèves ont aussi marché pour la même revendication.

Lire aussi: quelques échos du weekend !

Média: la presse kayesienne  en deuil

Madame Kanouté NGUIYA Sow dite kriki décédée dans la nuit du samedi 18 janvier 2020 à Bobigny en France

Notre consœur madame Kanouté NGUIYA Sow dite kriki de la radio Nostalgie s’est éteinte dans la nuit du samedi 18 janvier à Bobigny en France ou elle recevait des soins. Figure emblématique de la radio, NGUIYA Sow a définitivement déposé son micro. Elle s’était investie dans la promotion de la culture et la promotion de la gente féminine, mais aussi dans le combat de l’émancipation de la femme.

La rédaction de Kayeskunafoni présente ses condoléances à la grande famille de la presse kayesienne, à ses parents et amis. Paix à son âme.

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP ! Entrez votre commentaire
Veuillez entrer votre nom ici