Kéniéba : une rencontre sur la problématique de l’électricité se termine en queue de poisson

0
863

Organisée par la société civile locale, ladite rencontre qui s’est tenue ce mardi 03 décembre 2019 dans la salle de la préfecture, était censée « discuter de la problématique liée à l’électricité de la ville » actuellement gérée par KAMA.SA.

Cette rencontre qui était présidée par le préfet du cercle, M. Idrissa Kané a enregistré, la présence du député de la localité, de la présidente du conseil de cercle, le maire, les représentants de KAMA SA ainsi que les autorités coutumières et les autres couches de la société civile.
Très vite, les discutions vont prendre une autre tournure et les accusations de part et d’autre fusent entre l’honorable Boubacar Sissoko, le président des consommateurs d’eau et d’électricité qui ont accusé le nouveau président de la société civile locale de ne pas « être indépendant » et « d’avoir manqué de considération » à leur égard.
Suite à des disputes dans la salle, en homme averti, le chef de l’exécutif local du cercle a immédiatement mis fin à la rencontre pour apaiser les tensions.
Approché par nos soins, le président de la société civile estime pour sa part que « M.Nasoko, président des consommateurs d’eau et d’électricité et son équipe me reprochent d’avoir demandé le renouvèlement de leur bureau en fin de mandat depuis 2017 » et d’accuser à son tour le député Sissoko de « vouloir saboter notre mission après son refus de nous accompagner chez le premier ministre pour lui expliquer notre calvaire sur la question de l’électricité ».
Pour rappel, la société civile locale de Kéniéba a effectué une mission à Bamako du 13 au 20 novembre 2019 pour s’imprégner de l’état d’avancement du dossier sur la fourniture de l’électricité à Kéniéba par l’EDM SA en rencontrant le Directeur de cabinet du ministre en charge de l’énergie M.Mady Baba Diakité ainsi que l’ex DG de l’EDM.
Après la rencontre qui a fini en queue de poisson et considérée comme « un scandale » par les populations, nous sommes en mesure de nous poser cette question qui est pour l’heure sans réponse, « pourquoi avoir saboté une telle rencontre de haute dimension pour le bien des populations de Kéniéba ? », le temps nous en dira plus, Wait to see !
Mamadou Magassa Kayeskunafoni

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP ! Entrez votre commentaire
Veuillez entrer votre nom ici