Les personnes arrêtées dans le cadre des manifestations de Kéniéba ont été transférées à Kayes.

0
727

Ils seraient environ 30 personnes à être transférées et écrouées à la prison de Kayes après les émeutes survenues dans la localité de Kéniéba le lundi 11 juin 2018. Elles ont été arrêtées après l’opération militaire menée le mardi 12 juin 2018 par les militaires à Kéniéba. Lors de cette opération, « des gaz lacrymogènes ont été lancés dans tous les sens » selon un habitant de la ville qui précise aussi que « des personnes ont été bastonnées par les hommes en tenue. Ils rentraient parfois dans les maisons en faisant le porte-à-porte. Certains habitants de la ville ont abandonné leur domicile et ne sont toujours pas de retour ».
Parmi ceux qui ont été arrêtés, une personne qui était blessée  serait décédée dans la soirée du lundi 18 juin 2018 à son lieu de détention.
Des chasseurs traditionnels qui font partir de la fédération Locale des chasseurs du cercle de kénièba figurent sur la liste des personnes arrêtés.
Ceux qui ont pris la tangente seraient toujours recherchés pour être arrêtées.

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP ! Entrez votre commentaire
Veuillez entrer votre nom ici