Nioro du Sahel: il tue son petit frère à bout portant à l’aide d’ un pistolet artisanal

0
788
Le pistolet artisanal qui a servi à l'assassinat de la victime Bodi Bomou . crédit photo:Moussa DIAKITE,Nioro du Sahel

L’incident s’est produit ce mardi 4 avril 2023, après une audience qui a eu lieu au tribunal d’instance de Nioro.

Que s’est-il passé ?

L’affaire qui oppose les deux frères Bomou a tourné au vinaigre et causé un drame. Une vraie tristesse dans la famille BOMOU de Youri à une quarantaine de km à l’ouest de Nioro et un choc pour l’opinion publique locale et nationale.

En effet, les deux frères Mamadou Bomou dit Diokoba et Bodi Bomou de même père et de même mère se trimballent devant la justice de Nioro du Sahel  pour une histoire de terre cultivable qui dure des mois. Après plusieurs vas et vient, les deux frères, dont le plus âgé a 69 ans se retrouvent  ce 4 avril 2023 , devant le juge pour l’affaire qui les oppose.

Faute de témoins dans les deux camps,  l’audience a été renvoyée au 30 mai prochain.  Mécontent, le grand frère Diokoba, attend son petit frère  au portail du tribunal pour une longue discussion. Très furieux , il se sert de son pistolet de fabrication artisanale emballé dans une bande d’étoffe sous sa moto, vise son frère et lui tire  une balle à bout portant dans la poitrine.

Alerté par le bruit du fusil, le gendarme de garde,  l’adjudant-chef  Abdine  Ah Ahmed se dépêche sur les lieux pour retirer l’arme au tueur, avant de le mettre aux arrêts. Informés de la situation,  le juge d’instruction, le procureur et le président du tribunal quittent leurs bureaux pour se précipiter sur les lieux du crime, où ils trouvent la victime dans un bain de sang. Morte sur le coup, elle  a été  amenée à l’hôpital pour constat. Quant à l’assassin, il se trouve, à la brigade territoriale de la gendarmerie de Nioro.

Affaire à suivre.

Nioro du Sahel, Moussa DIAKITE

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP ! Entrez votre commentaire
Veuillez entrer votre nom ici