Diéma: quand les  AUEP s’organisent en Réseau

0
127

Les Associations d’usagers d’eau potable(AUEP) du cercle de Diéma,  ont tenu les 23 et 24 août 2021, une Assemblée générale  pour la mise en  place de leur Réseau.

Ce Réseau visait une multitude d’objectifs. Il s’agit entre autres: de créer   un cadre de concertation et de prise de décision entre les communes et les comités de gestion des AEP ; défendre les intérêts des AUEP du cercle de Diéma sur les questions relatives à l’exploitation, au renforcement de capacités des acteurs du domaine de l’eau ; renforcer la maîtrise d’ouvrage locale ; faciliter l’accès aux pièces de rechanges à travers la construction et l’équipement d’un magasin ; professionnaliser les métiers de l’eau ; sensibiliser les populations sur les questions relatives au service public de l’eau potable dans les communes, notamment sur le coût de l’eau et la nécessité du paiement régulier du service de l’eau ; garantir une gestion transparente des ressources financières destinées au renouvellement et à l’extension des équipements hydrauliques.

Des délégués étaient venus de toutes les quinze communes du cercle de  Diéma pour prendre part à cette assemblée générale, dont les travaux étaient présidés par le président de l’Union des collectivités de Diéma, UCD-Benso, Bakou KEITA qui, à  l’ouverture de la séance, a remercié les acteurs pour avoir fait acte de présence, laissant de côté leurs occupations surtout en cette période d’hivernage, toutes choses qui, selon l’élu, prouve à suffisance l’intérêt qu’ils accordent à la promotion du  secteur de l’eau dans leurs localités respectives. Il a loué les efforts que le Réseau Essonne Mali, RESEM consent inlassablement pour l’amélioration des conditions de vie des populations, notamment les couches vulnérables que sont les  femmes et les enfants. Il en a fait appel au sens élevé du devoir  de tout un chacun en vue de  la mise en place d’un bureau fiable, écarté de toute contestation. Enfin, Bakou KEITA a rassuré de leur disponibilité, lui et son équipe technique, à apporter leurs appui-conseils au Réseau.

Le Secrétaire permanent de l’UCD-Benso, Mamadou Morifing KEITA, qui jouait le rôle de facilitateur, a expliqué  en langue « bamanankan » les Statuts et  Règlement Intérieur du Réseau, en s’appesantissant sur leurs différents chapitres et articles.

Au terme des débats, un Bureau  consensuel de 7 membres a été mis en place, dirigé par  Sékou TIRERA, de l’AUEP de Béma, élu pour un mandat de trois ans.

Après l’installation du Réseau, les tâches  conférées aux membres  ont été définies, au cas par cas par le facilitateur Mamadou Morifing KEITA, mettant ainsi fin aux travaux.

  

Ouka BA, AMAP Diéma 

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP ! Entrez votre commentaire
Veuillez entrer votre nom ici