Mali: une tentative de médiation à Farabougou sous blocus de présumés jihadistes

0
100
Une dizaine de jeunes qui se présentent comme des anciens jihadistes attendent le processus de désarmement. (Image d'illustration) RFI/Coralie Pierret

Au Mali, un deuil national de trois jours a débuté jeudi matin suite aux attaques qui ont visé mardi le poste militaire malien de Sokoura, dans la région de Mopti. Dans la région de Ségou, c’est le village de Farabougou, près de Diabali, qui est au cœur des préoccupations. Depuis une semaine les habitants de ce petit village sont soumis à un blocus de la part de présumés jihadistes. Une tentative de médiation est en cours.

« Nous avons acheminé des véhicules aux abords de Farabougou, mais nous n’avons pas pu entrer. » Au gouvernorat de Ségou, on parle pudiquement de « problèmes d’accessibilité », et on explique avoir reçu des…Lire la suite sur Rfi

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP ! Entrez votre commentaire
Veuillez entrer votre nom ici