Kayes: un enseignant arrêté avec des tenues et des matériels de commissaire

0
985

Après le saccage et l’incendie du 2e  Arrondissement de Kayes suite au décès du jeune Seyba Tamboura, tous les matériels importants ont été emportés par les manifestants y compris des tenues et des armes.

Malgré des appels lancés pour remettre les matériels volés aux chefs de quartiers, la réticence est de mise. Pour sécuriser les populations, le 1e  arrondissement s’active pour récupérer les armes volées. Après l’arrestation en mi-mai du jeune Traoré avec des tenues et des galons de commissaire, les limiers du compol Salim Cissé viennent de mettre la main sur un autre manifestant en possession des tenues et d’autres matériels du commissaire du 2e arrondissement.

A lire aussi-Kayes : les cultivateurs dans les champs après la première pluie

Le faux commissaire M. Diallo est enseignant dans une école privée à Kayes dans le quartier de Bencounda. Comme beaucoup de jeunes kayesiens, il a participé aux manifestations suite à la bavure policière ayant tué le jeune Tamboura. Lorsque les manifestants en colère saccageaient le commissariat du 2 e  arrondissement, ce faux commissaire de 35 ans était dans la foule. Comme certains manifestants, M.D, a profité de ce pillage pour dérober certains matériels importants du commissaire.
Comment il a été arrêté par le 1e arrondissement de Kayes ?
Tout est parti du vol d’un téléphone. Le propriétaire de ce téléphone a fait une déclaration. Les policiers procèdent à une réquisition. Suite à l’exploitation de cette réquisition, l’enseignant a été identifié comme intermédiaire dans la vente de ce téléphone volé. Il a été interpellé. Mais avant son interpellation, certaines déclarations avaient été faites au 1e  arrondissement. Dans leur déclaration, ces personnes se plaignaient d’avoir été dépossédées de sommes d’argent et de téléphones par un policier qui patrouille seul. Ils avaient laissé des indices sur ce faux policier. Lorsque M. D a été interpellé, les policiers découvrent certains de ces indices chez lui. Pour se rassurer, ils ont fait appel à ceux qui avaient fait des déclarations. Ces derniers jurent que c’est la même personne qui les a arrêtés avec la tenue de policier.
Sa méthode de patrouille
Selon ces plaignants, M.D faisait seul sa patrouille en moto. Lorsqu’il arrêtait un motocycliste, il lui demandait les pièces d’identité et celles de la moto. Et si l’une d’entre elles manquaient, les contraventions du faux policier tombaient. Aux personnes interpellées lors de sa patrouille, il leur disait que l’équipe de la patrouille n’est pas loin. C’est ainsi qu’il dépossédait des paisibles citoyens de leur argent et de leurs téléphones. Prenant sa moto, il leur exigeait de rester et qu’il va faire venir l’équipe de patrouille qui n’est pas loin. Et il disparaissait pour toujours avec l’argent ou les téléphones des personnes qui l’attendaient.
Découverte des tenues et autres matériels du commissaire
Après le témoignage de ces victimes de M.D, le commissariat fera une perquisition chez M.D. Les policiers y découvrent des tenues de policier, des galons de commissaire. Avec ces indices, les policiers continuent l’enquête et découvrent l’ordinateur personnel et le réfrigérateur du commissaire du 2e arrondissement, cachés hors de la famille par M.D. Avec ces découvertes, M.D, avoue  être le propriétaire de ces matériels.
M.D, un ami du commissaire dont il a volé les objets
Lorsque le 1e  arrondissement a découvert ces matériels, il a fait appel au commissaire du 2e  arrondissement dont le commissariat avait été pillé. Après avoir vu ses effets récupérés, le commissaire du 2e  arrondissement découvre quelque quelque chose d’inattendue : M.D est l’une de ces connaissances. Une connaissance qui est même parti chez lui pour faire des bénédictions suite à l’incendie de son commissariat.
À travers cette arrestation, la police soulage les populations qui étaient arnaquées par un faux commissaire. Son acte aussi n’est pas digne de sa profession. Les enquêtes continuent et permettront de savoir s’il opère seul et s’il détient également des armes

Oumar Bagayogo

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP ! Entrez votre commentaire
Veuillez entrer votre nom ici