Kayes-santé : le club antipolio sensibilise les élèves  sur la poliomyélite

0
105
Campagne de sensibilisation sur la poliomyélite à l’école Badjiri Batilly.Cette activité organisée par le club anti polio de Kayes s'est déroulée le 23 janvier 2020.

Le club anti polio de Kayes en partenariat certaines écoles de la ville a  lancé le jeudi 23 janvier 2020, la 2e édition de sa compétition inter-écoles dénommée « campagne de sensibilisation sur la poliomyélite, enjeux et mesures de prévention ».

L’ouverture de cette campagne d’information et de sensibilisation a eu lieu à l’école Badjiri Batilly. Durant cette activité, les élèves ont été soumis à des séances de questions et réponses, de la poésie, du sketch, de la chorégraphie et un exposé de dessins sur la poliomyélite.

Ces élèves ont reçu des sacs d’écoliers, des cahiers, des bics etc., en guise d’encouragement de la part des responsables du club antipolio de Kayes pour leur engagement à l’éradication de la poliomyélite.

Mme Konaré N’Diaye Siby personne ressource a également encouragé les élèves à la sensibilisation. Elle avait à ses côtés le nouveau Champion en tennis de table catégorie handisport, Ibrim Bagaga qui a aussi appelé à plus d’actions pour l’élimination totale de ce fléau qui touche les enfants de moins de 5 ans.

Cette campagne s’étendra dans d’autres écoles pour sensibiliser le plus grand nombre d’élèves sur la maladie.

Selon les organisateurs de la campagne, le nombre des cas de poliomyélite a diminué de plus de 99% et persiste dans deux pays au monde à savoir : le Pakistan et l’Afghanistan. « Pour autant le combat n’est pas gagné et  il faudra plus de mobilisation pour éradiquer définitivement  ce fléau » a affirmé Mory Diawara, président du club antipolio de Kayes.

Pour la mise en œuvre de son plan d’actions, le club antipolio de Kayes bénéficie du soutien financier de  Rotary Club International Alassane Kanté de Bamako.

Les chiffres que nous avons consultés  sur le site de l’OMS montrent que  « parmi les sujets paralysés, 5 à 10% meurent lorsque leurs muscles respiratoires cessent de fonctionner ».

 

Sinsin Salomon Tienou

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP ! Entrez votre commentaire
Veuillez entrer votre nom ici