Les grands noms du Mandé racontés par El Hadj Adama Issa Sacko, l’homme qui vit par la culture et pour la culture

0
114

El Hadj Adama Issa Sacko, promoteur du Centre culturel TUMBIN-FARA de Kayes, est un homme de culture qui arbore plusieurs casquettes.

Cette bibliothèque vivante de la culture Kayesienne est issue d’une famille griotte des Sacko. Attaché à la culture, El Hadj Adama Issa Sacko a un combat quotidien, celui de sauver la culture khassonké qui selon lui, est « menacée de disparition d’ici 10 ans, si rien n’est fait ».
Au cours d’une visite dans son centre, il nous racontait, les grands noms qui ont fait les beaux jours du Mandé !
« Manghan Konta Fata, père de Soumangourou Kanté Manghan Taya Djigui Doumbia, Fouta Maghan Djan Sadi Sworo Camara Kéko Moussa et Koké Dantouman Sira Kouma Konaté Danso Maga Camara et Seni Traoré.

Ce sont eux, qui furent les grands chefs du Mandé, ils sont au nombre de 09 chefs : Koké Moussa et Koké Dantouman étaient des chefs Sosso.
Ceux que j’ai cités sont les plus anciens chefs du Mandé et tous nos chefs sont issus de ces ancêtres. Il y a les Doumbia, Kéita, Konaté, Traoré et Camara.
Toujours au Mandé ou empire du Mali en français ; pour la royauté, Soundiata Keita fut empereur de 1230 à 1255. Il a régné 25 ans un peu comparable au régime du Général Moussa Traoré qui a fait à peu près 23 ans ».

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP ! Entrez votre commentaire
Veuillez entrer votre nom ici