À Konna : deux civiles ont été tués vendredi dans une attaque contre l’armée

0
284
Des soldats maliens dans la région de Mopti, dans le centre du pays, en 2012. © AP/SIPA

Selon un communiqué de l’armée, les terroristes à motos ont attaqué le poste de la Gendarmerie de Konna le vendredi 8 novembre aux alentours de 19 h 45. L’attaque a été repoussée grâce à, « l’intervention des éléments de la Garde nationale qui ont riposté énergiquement dès les premiers coups de feu ».
Le Bilan de cette attaque est de 2 civils tués, 2 blessés dont un gendarme, précise l’armée sur son site officiel en ajoutant « Un véhicule de la Gendarmerie a été calciné. Les blessés ont été évacués à l’hôpital Sominè DOLO de Sevaré à minuit ».
Les FAMa ont patrouillé dans la ville de Kona et ses environs à la recherche desdits terroristes du début de l’attaque à minuit, conclut le communiqué des FAMa.
Les FAMa ont aussi annoncé, la destruction d’une base terroriste à Kouna au cours de l’opération TIESABA, aux environs de 7 heures, près de la mare du village de Kouna située dans la localité de Boulkessy (Mopti) ce vendredi.
« Des motos des terroristes ont été brûlées, un panneau solaire a été récupéré de même qu’un fût d’essence vide, des bidons de 20 litres d’huile, 3 livres coraniques, des clés de réparation mécanique », indique le site des FAMa.

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP ! Entrez votre commentaire
Veuillez entrer votre nom ici