Les 80 logements sociaux de Kayes abandonnés aux ânes et aux voleurs

0
179

80 logements sociaux construits en 2013 et non remis aux bénéficiaires sont laissés, depuis, aux ânes et aux voleurs à Kayes. Situés dans le quartier Kayes-n’di, non loin du village SOS, ces 80 logements ont été construits sur financement de l’État malien.

Après la phase de construction, il a fallu attendre 4 ans pour que l’appel à candidatures soit lancé pour ceux qui veulent postuler. Compte tenu du bon emplacement des logements, beaucoup de candidats postulent. Les dossiers sont envoyés à Bamako à la commission d’attribution. Depuis, les gens restent à l’attente.

Le hic, c’est que les logements sont dans état de total délabrement avant même qu’ils ne soient utilisés. Tandis que certaines maisons ont leur portail toujours ouvert, d’autres n’en ont plus. Et à l’intérieur, beaucoup de chambres sont sans portes ni fenêtres. Des brèches et fissures sont visibles partout dans les murs. Le sol est tapissé d’événements humains.

Puisque les hommes tardent à venir habiter les lieux, les ânes s’y sont installés. En passant devant les logements, on les voit se vautrer dans la broussaille qui pousse dans les cours. Pis encore, on est en train de voler les fils et matériels des installations électriques et sanitaires. Autre problème: la devanture des logements n’ayant pas été aménagée, certains sont inaccessibles pendant l’hivernage.

Nous avons rencontré le Directeur de l’Urbanisme et de l’Habitat de Kayes, M. Kouyaté. Il dit être au courant du mauvais état des logements. Il nous a annoncé que la commission d’attribution a fini ses travaux à Bamako et que les candidats bénéficiaires pourraient bientôt recevoir leur maison.

Oumar Bagayoko

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP ! Entrez votre commentaire
Veuillez entrer votre nom ici